Immersion à l’intérieur du pays : Visite officielle à Labé

 

 

Le ministre Ismaël Nabé, accompagné d’une forte délégation gouvernementale, a effectué une visite dans la Cité de Karamoko Alpha Mö à Labé pour une série d’activités importantes.

 

Dès son arrivée, la délégation a rencontré les autorités locales au Gouvernorat pour les salutations protocolaires, suivies d’une visite auprès des notables, une étape traditionnelle de ce type de mission. Cette délégation comprenait, en plus du ministre du Plan et de la Coopération Internationale, le ministre du Travail et de la Fonction publique, et le ministre des Mines et de la Géologie, ainsi que plusieurs hauts responsables de l’administration publique et des partenaires techniques et financiers.

 

La première activité de la délégation a été le lancement des épreuves du concours de recrutement à la fonction publique au lycée Wourô.

 

Ensuite, le ministre Ismaël Nabé a dirigé une mission de sensibilisation et de supervision de la cartographie censitaire du Quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitat. Il a encouragé les populations de la région de Labé à coopérer avec les agents recenseurs pour faciliter la collecte de données essentielles au développement économique et durable du pays.

 

La visite s’est conclue par l’inauguration de deux infrastructures clés :

 

  • Le siège de l’Inspection régionale du Plan et de la Coopération Internationale de Labé
  • L’antenne régionale du Fonds de Développement Économique et Social (FDES)

 

Ces infrastructures entièrement équipées comprennent chacune un bâtiment R+1 avec des bureaux, des salles de réunion, un réfectoire, ainsi qu’une résidence destinée à l’inspecteur régional, au directeur préfectoral du Plan et au directeur régional du FDES.

 

Ces réalisations s’inscrivent dans la vision du Chef de l’État, le Général Mamadi Doumbouya, visant à renforcer les capacités institutionnelles pour un développement harmonieux et inclusif. Elles démontrent l’engagement du gouvernement à promouvoir un développement équilibré et à renforcer les infrastructures régionales pour un avenir prospère.

𝐂𝐨𝐜𝐤𝐭𝐚𝐢𝐥 𝐝𝐢̂𝐧𝐚𝐭𝐨𝐢𝐫𝐞 𝐚̀ 𝐥’𝐨𝐜𝐜𝐚𝐬𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝐝𝐞́𝐩𝐚𝐫𝐭 𝐝𝐞 𝐌𝐨𝐧𝐬𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐒𝐚𝐬𝐬𝐚𝐝𝐚𝐭𝐞́ 𝐊𝐨𝐢̈𝐜𝐡𝐢, 𝐑𝐞𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞𝐧𝐭𝐚𝐧𝐭 𝐫𝐞́𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐉𝐈𝐂𝐀 𝐞𝐧 𝐆𝐮𝐢𝐧𝐞́𝐞

Cette semaine, le Gouvernement guinéen, représenté par M. Ismael NABE, Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, a rendu hommage à M. Sassadaté Koïchi, représentant de la JICA, pour ses trois années de service au développement de la Guinée à travers l’agence japonaise de développement. La cérémonie a également vu la présence de plusieurs membres du gouvernement.
Durant ses trois années d’exercice, M. Koïchi a supervisé plusieurs projets ayant eu un impact significatif sur le développement du pays. Parmi ses réalisations, on peut citer :
– La construction du Pont de Soumba,
– La construction du Port de pêche de Kaporo,
– La construction de l’Institut National de la Santé Publique,
– Le projet de construction du Pont de Faranah,
– Les programmes de renforcement des capacités à travers l’octroi de bourses, qui ont permis à de nombreux étudiants et professionnels guinéens de bénéficier de formations avancées et de perfectionnement au Japon.
Ces projets illustrent l’engagement de la JICA à soutenir le développement infrastructurel, économique et humain de la Guinée, améliorant ainsi les conditions de vie des populations.
Il est à noter que M. Sassadaté sera remplacé par M. NISHIMOTO Akira. Ce dernier aura la charge de poursuivre les projets déjà entamés et d’enclencher d’autres au nom de l’amitié guinéo-japonaise.

ATELIER DE FORMATION SUR LA MODÉLISATION DES EFFETS DISTRIBUTIFS DE LA POLITIQUE BUDGÉTAIRE : UN PAS VERS L’ÉQUITÉ EN GUINÉE

 

Mercredi 22 mai 2024 – Le gouvernement guinéen, en partenariat avec la Banque mondiale, a lancé aujourd’hui un atelier de formation de trois jours sur la modélisation des effets distributifs de la politique budgétaire. Cette formation utilise l’approche méthodologique innovante dénommée « Engagement pour l’Équité », initiée par le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale, à travers l’Institut National de la Statistique (INS), avec l’appui technique et financier de la Banque mondiale. Cet atelier réunit des cadres des départements ministériels, des universitaires et des représentants de l’INS.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par M. Mohamed Lamine Sy Savané, Ministre Directeur de Cabinet à la Primature, en présence de M. Ismaël Nabé, Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, de plusieurs membres du gouvernement, ainsi que du représentant résident de la Banque mondiale en Guinée.

Cet atelier, qui s’étend sur trois jours et regroupe 46 participants, s’inscrit dans le cadre du Projet Régional d’Harmonisation et d’Amélioration des Statistiques en Afrique de l’Ouest et du Centre (PHASAOC), financé par la Banque mondiale. Au cours de cet atelier, il sera question de renforcer les capacités des participants sur l’utilisation des outils d’analyse des effets des politiques publiques. Il vise également à outiller les cadres sur la modélisation des effets distributifs de la politique budgétaire et à présenter les résultats préliminaires de l’analyse sur l’engagement envers l’équité.

Dans son discours de circonstance, le Ministre Ismaël NABE, a indiqué que cet atelier permettra aux cadres d’acquérir des compétences en matière d’analyse et de micro-simulation pour la mise en œuvre de mesures politiques visant à réduire la pauvreté et les inégalités. « Je suis convaincu qu’à l’issue de cet atelier, les participants seront en mesure de réaliser des travaux analytiques permettant d’évaluer les politiques publiques. Il s’agit également d’une étape cruciale dans le renforcement de nos capacités analytiques pour des politiques budgétaires plus équitables », a-t-il déclaré.

En présidant l’ouverture des travaux au nom du Premier ministre, le Ministre Directeur de Cabinet de la Primature a invité les participants à s’investir pleinement pour tirer le meilleur profit de cette opportunité de formation. « Je reste convaincu de votre engagement et de votre détermination à vous approprier ces outils au grand bénéfice de notre système statistique national », a affirmé Elhadj Mohamed Lamine Sy Savané.

À l’issue de l’atelier, les participants seront mieux équipés pour analyser et modéliser les effets distributifs des politiques budgétaires. Ils pourront appliquer ces compétences pour améliorer la conception et la mise en œuvre des politiques publiques, en veillant à ce qu’elles favorisent l’équité et le bien-être de tous les citoyens.

𝐈𝐍𝐀𝐔𝐆𝐔𝐑𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍 𝐃𝐔 𝐂𝐀𝐄𝐅 𝐃𝐄 𝐊𝐀𝐋𝐎𝐔𝐌 𝐑𝐄́𝐍𝐎𝐕𝐄́

Ce mercredi 22 mai 2024, M. Ismael NABE, Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, a participé à l’inauguration du Centre d’Autonomisation et d’Entrepreneuriat des Femmes/Filles (CAEF) de Kaloum, aux côtés de Mme Charlotte DAFFÉ, Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables, et du partenaire ENABEL.
Créé en 1972 et entièrement rénové grâce à une coopération avec la Belgique, ce centre permettra à des milliers de femmes et de filles d’acquérir des compétences et de réaliser leurs rêves. Cette initiative s’aligne avec la vision du Président de la République, Général de corps d’armée S. E. Mamadi DOUMBOUYA, qui fait de l’inclusion sociale une priorité de la Transition et de la feuille de route du Gouvernement.

𝐑𝐞𝐧𝐜𝐨𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐥𝐞 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐈𝐬𝐦𝐚𝐞̈𝐥 𝐍𝐚𝐛𝐞́ 𝐞𝐭 𝐥𝐚 𝐃𝐞́𝐥𝐞́𝐠𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐁𝐚𝐧𝐪𝐮𝐞 𝐝’𝐈𝐧𝐯𝐞𝐬𝐭𝐢𝐬𝐬𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐃𝐞́𝐯𝐞𝐥𝐨𝐩𝐩𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐂𝐄𝐃𝐄𝐀𝐎 (𝐁𝐈𝐃𝐂)

Ce mardi 21 mai, le Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, M. Ismael NABE, accompagné de son cabinet, a reçu une délégation de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), dirigée par Madame Maimouna SIDIBÉ, Chef de Division Infrastructure de Base, en présence de certains cadres de son département.
Les discussions ont porté sur la relance de projets importants, notamment :
☑️La construction de 150 forages d’eau équipés de pompes manuelles et 100 adductions d’eau potable en Haute Guinée et en Guinée forestière.
☑ La réalisation des systèmes d’alimentation en eau potable pour les villes de Beyla, Koubia et Fria.
☑La projet d’interconnexion électrique en 225 kV entre la Guinée et le Mali (Phase 1).
☑️ L’identification de nouveaux projets.
Monsieur le Ministre a exprimé sa satisfaction quant au choix de la Guinée pour la réalisation de ces projets, soulignant leur importance capitale pour le pays.

CLAP DE FIN DE LA RETRAITE SUR LA STRATÉGIE DE CONCRÉTISATION DES ANNONCES DE LA TABLE RONDE DES BAILLEURS DE FONDS

Coyah, 20 mai 2024 – La retraite dédiée à l’élaboration de la stratégie pour concrétiser les annonces de financement faites lors de la Table Ronde des Bailleurs de Fonds à Dubaï s’est conclue après cinq jours d’échanges fructueux. La cérémonie de clôture, présidée par le Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, M. Ismael NABE, en présence de Madame la Porte-parole du CNRD, du Ministre des Infrastructures et des Travaux Publics, du Ministre Directeur de Cabinet de la Primature et des Conseillers du CNT, a rassemblé les hauts cadres de l’administration, les experts techniques, notamment les BSD, les partenaires techniques et financiers, notamment la BAD et le PNUD, ainsi que le secteur privé et la société civile. Cette rencontre a mis en lumière les principaux résultats, avec un total de 63 projets identifiés :

 

– 25 projets à maturité élevée avec des études complètes.

– 38 projets nécessitant des études supplémentaires.

 

Au terme des travaux, une feuille de route détaillée a été établie pour chaque projet, améliorant la coordination entre les départements ministériels et les partenaires financiers. Les discussions ont également débouché sur des recommandations visant à accélérer les décaissements tout en garantissant la transparence. En outre, un plan de communication a été élaboré pour renforcer le dialogue continu avec toutes les parties prenantes.

 

Cette retraite a également permis d’élaborer un schéma de mobilisation pour concrétiser les annonces faites, comme suit :

– 905 194 534 dollars américains ont déjà fait l’objet d’engagements (conventions ou accords de financement).

– 5 594 403 636 dollars américains sont orientés par les bailleurs vers certains secteurs d’activités.

– 619 000 000 dollars américains ne sont pas encore affectés à ce jour.

 

Ainsi, la stratégie mise en place permettra assurément de concrétiser la mobilisation du montant total restant, qui s’élève à 6 213 403 636 dollars américains.

 

Monsieur Ismael NABE a remercié les partenaires financiers, le secteur privé et la société civile pour leur soutien, affirmant que la mise en œuvre rigoureuse de cette stratégie est essentielle pour le développement durable de la Guinée. Pour terminer, le Ministre a salué le travail acharné et le dévouement de tous les participants, affirmant que “La véritable mesure de notre succès sera notre capacité à mettre en œuvre cette stratégie avec rigueur et détermination. Chaque projet réalisé, chaque défi surmonté, et chaque progrès accompli rapprochera notre pays de la vision de développement durable et inclusif prônée par le Président de la République, Chef de l’État, Général de Corps d’Armée, Son Excellence Mamady DOUMBOUYA, pour le bien-être de nos populations”.

 

Service Communication et Relations Publiques.

𝐉𝐎𝐔𝐑𝐍𝐄́𝐄 𝐂𝐈𝐓𝐎𝐘𝐄𝐍𝐍𝐄 𝐃’𝐀𝐒𝐒𝐀𝐈𝐍𝐈𝐒𝐒𝐄𝐌𝐄𝐍𝐓

Ce samedi 18 mai, à Conakry et dans le reste du pays, dans le cadre de l’initiative d’assainissement des villes prônée par Son Excellence Monsieur le Président de la République, M. Ismael NABE, Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, a dirigé la campagne d’assainissement dans la Commune de Lambanyi.
La démarche visant à améliorer le cadre de vie dans la grande ville de Conakry a suscité une mobilisation importante des cadres du Département et des groupements citoyens de cette commune. Ils ont déployé leurs efforts pour assurer le succès de cette initiative, en accord avec la vision du Chef de l’État, Général Mamadi Doumbouya.

Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information*

*### Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information*

Ce vendredi 17 mai, M. Ismael Nabe, Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, a participé en tant que panéliste à la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information. Cet événement, organisé par le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Économie Numérique, avait pour thème : *”L’innovation numérique pour le développement durable”.*

Dans son intervention, le Ministre Ismael Nabe a remercié Madame Rose Pola Pricemou pour l’invitation à ce panel. Il a ensuite expliqué que le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale travaille sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) en République de Guinée. Pour ce faire, les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sont utilisées pour évaluer les besoins, notamment lors du Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH-4), où des tablettes ont été employées pour la collecte de données. Ces outils permettent également au Ministre, au Premier Ministre et au Chef de l’État de suivre en temps réel la situation de la collecte des données par les agents, ainsi que d’organiser des réunions avec les partenaires sans quitter leur bureau à Conakry.

Le ministre a également mis l’accent sur la promotion du contenu local en accompagnant les startups à travers des partenariats public-privé (PPP). Il a souligné l’importance de soutenir l’innovation locale pour stimuler le développement économique et créer des emplois.

Enfin, il a annoncé que le MPCI, à travers l’Institut National de la Statistique (INS), est en train d’élaborer une plateforme digitale (Goal Track) de suivi des ODD au niveau national, régional et sectoriel, avec l’appui du PNUD.

Coyah : Retraite de Préparation et d’Adoption de la Stratégie de Concrétisation des Annonces de la Table Ronde des Bailleurs de Fonds sur le PRI 2022-2025.

Coyah : Retraite de Préparation et d’Adoption de la Stratégie de Concrétisation des Annonces de la Table Ronde des Bailleurs de Fonds sur le PRI 2022-2025.

Ce jeudi 16 mai, M. Ismael NABE ministre du Plan et de la Coopération Internationale a lancé la retraite de préparation et d’adoption de la stratégie pour concrétiser les annonces de la Table Ronde des bailleurs de fonds sur le Programme de Référence Intérimaire (PRI). Il avait à ses côtés Dr. Karamo KABA, Gouverneur de la Banque Centrale, ainsi que de l’ensemble du cabinet du MPCI.

Cette retraite organisée sous forme d’atelier interactif a regroupé une cinquantaine de participants, comprenant des cadres de l’administration publique, des partenaires au développement et du secteur privé. L’objectif est de valider les documents déjà rédigés et d’adopter des mesures concrètes pour sa mise en exécution.

Dans son discours d’ouverture, le Ministre a souligné l’importance de cette retraite pour le suivi des engagements pris lors de la table ronde des bailleurs. Il a rappelé que le PRI, soutenu par le Président de la République, le Général Mamadi Doumbouya, vise à positionner la Guinée comme une puissance régionale avec une économie diversifiée et une croissance à deux chiffres. Toute chose qui s’inscrit dans le cadre des réformes qui projettent la Guinée à l’horizon 2040.

Le succès de la Table Ronde à Dubaï où le gouvernement guinéen a obtenu près de 7 milliards USD d’annonce contre un objectif initial de 4,3 milliards USD, démontre le fort soutien de la communauté internationale et des investisseurs privés pour le PRI 2022-2025.

Des efforts loués par M. NABE qui a exprimé sa gratitude envers les partenaires au développement, notamment la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Mondiale (BM), la Banque Islamique de Développement (BID), le Système des Nations Unies (SNU) et d’autres encore, pour leur soutien continu.

A la faveur de cet atelier qui durera trois jours le Ministre a exprimé le souhait que les échanges soient fructueux afin de permettre d’atteindre les objectifs fixés. Pour lui cette rencontre marque une étape cruciale dans la mise en œuvre du PRI. Toute chose qui pourrait transformer les engagements financiers en actions concrètes pour le développement de la Guinée.

Qui est Monsieur Kabèlè Soumah, le nouveau Secrétaire Général du MPCI.

Après une Maîtrise en Sciences économiques de l’Université de Conakry et dans l’attente d’une inscription pour les études post-universitaires en France, Kabélè SOUMAH se lance en 2001 dans le markéting au sein du Groupe de Spiritueux Guinness International en tant que responsable de zone. Durant deux ans, il y développe des qualités relationnelles permettant d’accroître les parts de marché de l’entreprise avant de rejoindre la France pour les études post-universitaires en 2003.

En 2007, il poursuit son expérience dans la distribution au sein du Groupe Allemand LIDL en tant que directeur de magasin. A ce poste, il acquiert les compétences de manageur avec pour objectif, l’optimisation des moyens de développement du chiffre d’affaires.

Fort de cette expérience et à la faveur de la mise en place d’un gouvernement de consensus en Guinée, il est nommé en 2007 attaché d’ambassade à l’ambassade de Guinée en France.

Son profil économiste et ses cinq années d’expériences dans le marketing et la distribution lui confèrent un avantage vite remarqué par ses supérieurs qui lui confient en 2009, la responsabilité du service consulaire avec pour objectif, de fluidifier les démarches administratives.

En 2010, il est affecté au service économique en tant qu’adjoint au conseiller économique.

Parallèlement à ses fonctions, il fréquente le centre d’Etudes diplomatiques et Stratégiques où il obtiendra deux Masters respectivement, en relations internationales approfondies et en enseignement diplomatiques supérieurs obtenu avec mention en 2009 et 2010.

En 2012, il occupe les fonctions de conseiller économique de l’ambassade de Guinée en France, en Israël et au Portugal.

A ce poste et aux côtés de l’ambassadeur chef de mission, il pilote le projet de refonte et de modernisation du système de communication de l’ambassade ainsi que le programme non moins important de dématérialisation des démarches administratives à la grande satisfaction des usagers de l’ambassade.

S’inscrivant dans la dynamique de rajeunissement de la haute administration guinéenne et dans la perspective de son évolution de carrière, il est reçu au sein de la 2ème promotion du Programme Potentiel Afrique de Science-Po Paris où il soutiendra un mémoire sanctionnant un Master en Management et Politiques de Développement.

Il a participé à de nombreux ateliers et séminaires notamment sur la diplomatie économique à l’ENA de Paris.

Dans l’optique de servir sa nation, M. Kabèle SOUMAH a occupé le poste de secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, de l’intégration Africaine et des Guinéens établis à l’Etranger pendant deux ans. Bénéficiant toujours de la confiance du chef de l’Etat, le Général de corps d’armée Mamadi DOUMBOUYA, il occupe le même poste de secrétaire général, cette fois-ci au Ministère du Plan et de la Coopération Internationale.

Au regard de toutes ces expériences, M. Kabèlè SOUMAH pourrait apporter sa pierre de touche dans la mise en œuvre de toute politique publique visant à promouvoir les opportunités d’investissements afin de participer activement au développement de la Guinée.